Comment activer DKIM et DMARC pour mon nom de domaine ?

DKIM et DMARC sont des standards permettant de s’assurer techniquement de l’authenticité des e-mails. En les mettant en œuvre sur votre propre nom de domaine, vous aurez une garantie supplémentaire que vos messages ne seront pas considérés comme du spam ou rejetés.

Rendez-vous dans les Options de Mailo sur le Web et affichez la section Mailo Pro, Mailo Family ou Mailo Edu, selon votre configuration. Dans la section Noms de domaine, cliquez sur Liste des domaines. Dans la liste, cliquez sur votre domaine. Sur la page qui s’affiche, cliquez sur le bouton Configuration de la messagerie.

  • Si votre nom de domaine a été acheté sur Mailo
    Laissez cochée l’option Activer SPF avec les serveurs d’envoi de mail de Mailo. Cochez ensuite l’option Activer DKIM avec la signature des e-mails par Mailo. Dans la liste Politique DMARC, nous vous conseillons de choisir l’option Considérer le message comme spam. Cliquez sur Valider.
  • Si votre nom de domaine est externe
    Cochez l’option Activer DKIM avec la signature des e-mails par Mailo puis cliquez sur Valider. Rendez-vous ensuite chez votre registraire (OVH, Gandi, etc.) et créez un nouvel enregistrement DNS mailo._domainkey avec les données indiquées par Mailo. Créez également un enregistrement DMARC comme indiqué.

Vérifiez enfin que la configuration est correcte : nous vous invitons pour cela à utiliser les sites de test suivants :
MxToolBox – DKIM Check (le sélecteur à indiquer est : mailo)
Appmaildev.com – DKIM Test
MECSA (fourni par la Commission Européenne)

A propos de DMARC

DMARC indique aux serveurs de messagerie l’action à effectuer lorsqu’ils reçoivent un message échouant aux tests SPF et DKIM. Il offre le choix entre 3 actions :

  • Accepter le message (valeur none dans l’enregistrement DNS)
  • Considérer le message comme spam (valeur quarantine)
  • Refuser le message (valeur reject).

Nous vous conseillons de choisir l’option intermédiaire, qui permet à vos correspondants de voir les messages suspects placés dans leur dossier Indésirables. Vous pouvez aussi augmenter le niveau de sécurité en choisissant la dernière option : les messages suspects seront alors systématiquement refusés et provoqueront l’envoi d’un message d’erreur à l’expéditeur.

Dernière mise à jour : 23/10/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.